Résultats client(e)s

14/04/19 - Aix En Foulées : Ma Trilogie, par Pierre ABRAM.

2017, sur un coup de tête je m’inscris au 10 km d’Aix En Foulées.
Alors que je souffre encore en silence à la moitié de mon parcours, les premiers coureurs du 20 km me doublent à grande vitesse.
Je termine ma boucle en 1H 34, à la 909ème et dernière place tout en ayant droit aux encouragements du sympathique public.
J’ai traîné mes 72 ans et mes 87 kg (pour 1m 70 !) à 6,38 de moyenne.
2018, rebelote mais un 5 km a été créé.
Prudent avec un an de plus et pas un kg en moins, je me réinscris sur ce parcours.
Ma vitesse me laisse largement le temps d’admirer les beautés d’Aix (je parle des monuments) puisque si je laisse 6 participants derrière moi (et 452 devant), je termine toujours sous les acclamations du très sympathique public à 6,20 de moyenne.
Cependant n’écoutant que les relents de mon instinct de compétiteur en des temps lointains et sur d’autres terrains, je ne conçois pas que ma prochaine course puisse être un 2 km à 5 de moyenne.
C’est alors que mes recherches d’un coach m’amènent à contacter Christophe dont le palmarès et le parcours m’impressionnent.
Première rencontre en juin 2018.
Neuf mois après je ne dirais pas que mon coach a accouché d’un homme nouveau, mais ……
2019 : Troisième round d’Aix en Foulées.
Je suggère à Christophe que je pourrais m’inscrire sur le 5 km mais il estime que le 10 km serait plus intéressant pour moi. 
J’étouffe un grognement de scepticisme et c’est parti pour le 10.
Parcours bouclé en 1h17’35’’ à 7,73 de moyenne et bien entendu toujours sous les ovations du très très sympathique public. 
Un rapide calcul apprendra à mes lecteurs que j’ai bientôt 74 ans, mais j’ai le plaisir de leur annoncer 12 kg de moins, et une meilleure forme, ce qui ravit mon épouse et satisfait le corps médical.
Alors merci à Christophe pour ses conseils éclairés, sa gentillesse sans faille, son optimisme, parfois exagéré puisqu’il me disait récemment « il faut faire un marathon au moins une fois dans votre vie » et ajoutait, « en 5 heures ou 5 heures 30 ».
Quoi qu’il en soit je compte sur lui pour continuer à progresser sereinement et, même si le podium est encore loin, pour le fêter en sa compagnie quand je serai en master 5.
Encore six ans (au minimum), à m’accompagner coach !

07/04/19 - Grand Fondo du Golfe de Saint-Tropez (161 Km, 2800 m D+) par Christophe CHAUVIN.

Après un samedi torrentiel à Saint-Tropez, le réveil sonne pour marquer la fin de ma nuit de repos qui annonce un bon training de vélo programmé. 

Training de vélo qui a fier allure, la cyclo sportive du Grand Fondo du Golfe de Saint-Tropez. 
Parcours exigeant qui me permettra à J-2 mois de voir un peu l’état de forme du moment et le chemin qui restera à parcourir en compagnie de Coach Christophe afin de peaufiner tout cela pour arriver à l’Aplsman (Triathlon XL à Annecy le 8 juin prochain).
Au départ de Saint-Tropez est rapide, très rapide. Je regarde mon cardio et me rappelle alors que j’ai oublié ma ceinture, cela me perturbe sur l’instant mais je ne dois pas en faire une obsession...Tant pis c’est fait... 
«Passes à autre chose, c’est de ta faute, c’est comme ça, pédales et fais un mix sensations cardio optique »  (cardio de la montre seul, moins précis mais bon !!).

 

Un groupe d’une soixantaine de coureurs se forme, dès la direction du bord de mer et la première montée je pense au coach et fais attention de ne pas (trop) dépasser la FCMax recommandée et bien suivre la vélocité tant travaillée à l’entrainement.

 
La course va être longue et je me trouve face à des cyclistes et non des triathlètes, la façon de courir et  la gestion d’effort n’est pas la même. 
Il faut finir cette épreuve, poser le vélo et me dire je peux courir en me faisant plaisir (le but est de valider ces points).
Après avoir avalé le col de Collebasse (127 m) je  traverse les villages de Cavalaire et du Rayol Canadel pour gravir la route des Crêtes par le col du Canadel (264m) ou se trouve le 1er ravitaillement (col redouté par beaucoup  comme « mise en jambes » avant cette journée marathon).
Le paysage est magnifique, il y a la mer en bordure et route jusqu’au sommet du Canadel.
Déjà il n’est plus question de peloton, je suis seul comme beaucoup d’autres concurents.
Tout le monde se concentre sur son coup de pédales, beaucoup sont en perdition (parti trop fort en voulant suivre les costauds, on reconnait très vite les rouleurs et les grimpeurs, la journée va être longue pour certains).
Je passe le ravitaillement sans même le regarder, je sais que ce n’est pas fini, ça grimpe encore environ 7- 8 kms jusqu’au  col de Barral (435 m) pendant que le soleil commence à nous réchauffer. 
Enfin je plonge de l’autre côté du versant et cette vision de petites vallées provençales perdues, encaissées entre 2 cols est magique.
Descente à tombeau ouvert, concentré au maximum en doublant plusieurs concurrents et évitant les pièges de l’asphalte en mauvais état, à l’entrée d’un virage un cycliste qui a loupé celui ci est au sol, un motard de la sécurité est déjà là.

 
Cela a refroidit pas mal de cyclistes je reste concentré et repars de plus belle avant d’arriver très vite dans les contre forts du col de Babaou (435 m) qui passe bien malgré mes doutes de ce parcours et région que je ne connais pas.  
Puis je descends à nouveau vers le deuxième ravitaillement du parcours : Collombrières que je laisse sur ma droite, pas la peine...
J’ai tout sur moi et encore de la boisson (trop de boisson !!! je réalise très vite que je ne  bois pas assez, il faut vite que je remédie à cela sinon la fin sera compliquée, très compliquée).
Sortie collobrières, un coup de cul de 200-300m qui stoppe beaucoup de monde et nous rappellent très vite que l'ascension de Notre Dame des Anges (671 m) arrive. 
Col dont beaucoup de personnes du coin m’ont parlé. 
Cette ascension dure 13 km et le bitume est en mauvais état, la pente est de 5% de moyenne avec des passages à 11%. 
Je surveille mon cardio qui fait n’importe quoi, normal, precision du capteur optique de la montre oblige, il faut resté concentré, m’hydrater et ne pas oublier ma fréquence de pédalage, c’est long mais ça passe. 
Au sommet c’est parti pour la descente vers le col de Taillude (411 m), je me retourne et je vois 4 coureurs qui basculent en même temps. 
Je prends les devant pour éviter les pièges de la descente et j’enchaine sur un rythme fluide. 
Ne pas forcer lors de l’entrée en courbe, je me laisse porter par la vitesse, j'anticipe et m’applique sur les sorties pour garder cette inertie.
Après 3 kilomètres de cette descente qui en compte 9, je jette un oeil et me retrouve seul, le rythme est bon je le sais, je vais vite, très vite, ça enchaine virage après virage.

 
J’y prends plaisir mais vraiment plaisir, j’ai le sourire jusqu’aux oreilles, j’ai l’impression d’être à moto et je vois que je fonds sur cette Bmw Z4. 
Elle n’arrive pas à me distancer, je reste à 30 m, les virages sont trop serrées pour elle, gauche droite petite relances, à nouveau droite gauche et cela durant 6 bons kilomètres, quel pied !!!  Mais d’un coup, bout droit, et elle me remet vite sur terre quand je vois sa compagnie disparaitre en 20 secondes et le col de taillade arriver.

 
Col roulant, régulier, il commence à faire chaud en montée, le soleil est timide mais se fait sentir, je bascule sans mal. 
 A l'arrivé sur Grimaud, dernier ravitaillement du parcours, je refais le plein d’un bidon, mange une barre en 2/2 et repars vers le col de Vignon (352) par la montée interminable de la Garde-Freinet , roulante, large, exposée.
A son sommet, une fois que je tourne à droite, le décor est sublime, petite vallée typique, pas une voiture, bref j’en prends plein les yeux. 
Descente  vers le Plan  De La Tour, dernière cote avant de plonger vers Gassin et là petite piqure de rappel du quadriceps  (je me suis pas assez hydraté !!) direct j’avale un bidon et ça passe illico. 
Retour direct sur ma fréquence de pédalage, je reste concentré et j’aperçois le panneau «arrivée 15 kilomètres», ça sent bon. 
Attention je sais que la montée finale est terrible. 
Je reprends 2 cyclistes sur le plat et 2 au pied de la montée ,j’enchaîne ,je reste concentré sur les tours minute, je sais que la fin est là 
D’un coup aprs ces 2 kilomètres avec des passages à 12%,j’aperçois mes amis et supporters sur la ligne ,quel plaisir de les voir 
Ils doivent savoir que c’est réciproque car je sens mon visage s’illuminer à mon tour 
Ça y et c’est fini !!
Je regarde le chrono 6h25 pour 161 kms 2840 m de dénivelé 
Sur le coup je ne sais quoi penser de mon temps ..je suis partagé 
Mais très vite christophe (llamas) prend de mes nouvelles (il avait ,je pense, déjà anticipé le temps que je devais mettre )
Il annonce 25,2 de moyenne …il est incroyable ..il a déjà calculé  ;) cela me donne direct le sourire 
Il me félicite ,me demande mes sensations 
Ce partage c’est un vraiment un bon moment aussi qui fait parti de la course
D’un coup la superposition se fait naturellement avec mes temps sur l' ironman de nice 2018 6h20 2400m de dénivelé et là quasi le même temps avec plus de dénivelé 
Le doute laisse la place à la satisfaction en regardant cette médaille qui me rappelle ce que je viens d’accomplir, ce que nous venons d’accomplir ..c’est un vrai travail d’équipe où l’on fait confiance aveugle à celui qui a travers son expérience nous guide, conseille et planifie ,suivant notre forme et nos capacités, nos séances pour être au rendez vous 
Je réalise que je suis sur les bases de l’ironman de nice avec un meilleur dénivelé et ça J-2 mois avant la course et sans drafter (c’est important ..je sais exactement ce que je vaux à l’instant T car le jour de la course il n’y aura pas de peloton ;) )
Le travail que Christophe Llamas (FITNAIX) a fait paie ,nul doute ..je le sens car là ou beaucoup étaient hs à la fin du grand fondo j’aurais pu courir sur ma lancée ..
Il reste encore du boulot on le sais tous les 2 mais c’est faisable 
Encore merci à mes proches qui m’ont suivi durant cette journée et à l’homme de l'ombre (mon coach) qui m’a suivi avant ,pendant et me suit encore après cette journée ;)

24/03/19 - La Team Fitnaix à Run In Marseille

Xavier BLANC et Maïlys BENICOURT

 

Une bonne partie de la Team Fitnaix s'est réunie ce week-end à Marseille  pour la Run In.

Je suis très fier des résultats obtenu par nos participant(e)s.

 

Marathon Relais

Nathalie LATZ 16Km en 1H32'

 

Semi-Marathon 

Alexandre LEROOY 1H38'38''

Sébastien LATZ 1H58'41''        

Béatrice PAURIOL 2H03'42''                          

 

10 Km

Maïlys BENICOURT 46'22''

Xavier BLANC 46'58''                                                                                       

 

03/02/19 - Première compétition de l'année.

Reprise de la compétition pour la Team FITNAIX lors de la foulée du Foussa à Rognes. http://www.festivites-rognes.fr/foulees-du-foussa/

Au programme 2 épreuves, un 10 Km et un 18 Km.

Béatrice Pauriol (à gauche) améliore son temps de plus de 5 minutes sur le même parcours du 10 Km, et franchit la ligne en 59'05''.

Alexandre LEROOY (au centre) réalise un beau 1H28'35'' sur le 18 Km.

Adeline LLAMAS (à droite) s'offre un nouveau podium sur le 18 Km et termine en 1H32'32''.

Encore un podium pour Adeline LLAMAS 3ème M1F

16/12/18 - 28èmeTriathlon et Duathlon à Antibes.

Béatrice et Maïlys au top !


Il fallait avoir beaucoup de courage pour se jeter dans la méditerranée en ce dimanche 16 décembre afin participer au Triathlon de la Saint-Sylvestre.

Ce genre d’épreuve n’est déjà pas une chose facile à réaliser en temps normal, mais si l’on ajoute à cela le froid et la pluie, il y a de quoi persuader une personne normalement constituée de rester au chaud sous la couette.
Mais c’est mal connaitre Béatrice et Maïlys, qui je dois dire m’ont épaté en faisant bien plus que de la figuration. Il y avait au programme de ce triptyque effort : 750m de natation, 18 km de vélo et 5 km de course à pieds.

Dans le froid et sous une pluie battante les « FITNAIX GIRLS » ont réalisés : 1H34’48’’ pour Béatrice (3ème S4F) et 1H21’45’’ pour Maïlys (6ème S2F).

Je suis très honoré de votre résultat les filles.


Premier Duathlon et premier podium pour Mathéo LLAMAS.
Le matin avait lieu un Duathlon de la catégorie poussin à minime. Mathéo LLAMAS était engagé dans la course PUPILLE et devait effectuer 800 m de course à pieds, 4 km de vélo et 400 m de course à nouveau.
En effectuant une course intelligente Mathéo réussit à se classer 3ème de cette épreuve, bravo champion, je suis très fier de toi.

 

https://www.timingzone.com/triathlon-de-la-st-sylvestre-2018/

 

Mathéo LLAMAS, Maïlys BENICOURT et Béatrice PAURIOL.

29/10/18 - Mon 1er Marseille - Cassis, par Christine ROUILLEAUX

J’ai 36 ans et je suis maman de 3 enfants, mon ainée a 6 ans et mes deux petites ont 4 ans. Ma grossesse gémellaire, avec une petite puce d’à peine 2 ans et la césarienne compliquée pour mes jumelles m’ont diminué pendant plusieurs mois. J’étais un peu en miettes. Puis je me suis remise, en faisant notamment une longue rééducation des abdos.

 

Et puis… en discutant avec une amie, elle m’a donné envie de me remettre à la course, que j’avais toujours un peu pratiquée mais sans aucune assiduité et continuité. Je me suis donc vraiment mise à courir en mars 2017 (avec mes petites qui n’avaient pas encore 3 et 5 ans). J’ai fait un an en solo avec mes copines, j’ai pris goût à la course. Mais je ne progressais pas beaucoup, je ne savais pas si ce que je faisais était bien. Mon mari m’a offert deux séances de coaching auprès de Christophe et ce qu’il proposait correspondait exactement à ce que je cherchais. Je voulais pouvoir m’en remettre à quelqu’un. Suivre les plans, conseils, avoir un interlocuteur unique à qui poser mes questions (et  j’en ai toujours beaucoup …). Je ne voulais pas avoir à réfléchir, chercher les réponses, douter (j’ai assez à organiser, prévoir, maîtriser, dans mon boulot et ma vie de famille).

J’ai entièrement fait confiance à Christophe.

J’avais prévu de faire le 10 km d’Aix en foulée, il m’a coaché pour ça mais j’avais derrière la tête Marseille-Cassis.

Après Aix en foulées, Christophe m’a donc concocté un plan complet en vue de mon 1er Marseille-Cassis.

Je l’ai couru aujourd’hui en suivant tous ses conseils (entraînement, récupération, hydratation, plan de course….). Je l’ai couru en 2h20 et surtout je l’ai couru en me régalant, en profitant du travail accompli. Je me suis sentie solide comme si les fondations que l’on a construites pendant ces mois d’entraînement via l’endurance fondamentale étaient clairement présentes.

C’est une course difficile car le dénivelé est important et reprend en fin de course, mais tellement belle ! A faire au moins une fois dans sa vie de coureur. Pour ma part je la referai. Et je vais récupérer un peu et me lancer un nouveau défi car je n’ai pas envie de m’arrêter là.

Encore merci Christophe !

05/10/18 - Alexandre, la force tranquille.

 

Alexandre LEROOY n’a que 30 ans mais collectionne déjà plusieurs saisons de triathlon et course à pieds derrière lui.

C’est un homme humble et attachant, grand par la taille comme par le talent, il a un gros mental, j’ai remarqué ses qualités intrinsèques de coureur à pieds durant nos entrainements fractionnés sur piste.

Cette saison il a enchainé pas mal de compétitions, mon but est de le recentrer sur une préparation méthodique et axée sur 3 pics de forme par an afin qu’il puisse performer efficacement.

Grace à ses facultés de récupération et son endurance exceptionnelles il devrait truster les podiums dans quelques temps.

Go Alex !

29/09/18 - Et Adeline fit la course de notre vie.

 

Il est difficile de « coacher » sa propre femme, surtout sur une épreuve aussi exigeante que le 100 Km de MILLAU et en ce beau samedi de septembre j’avais l’impression de l’emmener à l’abattoir. 
Elle ne manquait pourtant pas de préparation, mais pour diverses raisons je ne voulais pas qu'elle participe à cette 48ème édition. Si elle n’avait pas insisté pour que je vienne, je crois qu’elle n’aurait pas pris le départ seule.

29 ans après avoir rencontré la femme de ma vie et 5 enfants plus tard, elle s’attaquait donc une seconde fois à cette course mythique.

Adeline est une petite machine à courir de 160 cm pour 47 kilos, nous nous sommes vu la première fois sur un terrain de sport en 1988, les langues fourchues racontent que je l’oblige a pratiquer ce sport exigeant, mais en fait, bien au contraire, même si je suis son moteur je dois freiner ses ardeurs. Adeline je suis donc ton frein-moteur !
Telle une petite locomotive, elle a avalé ces 100 km comme un métronome à 8,77 Km/h de moyenne, gravissant toutes les difficultés au train dont la dernière côte du viaduc de Millau à 10 Km/h. C’était un spectacle majestueux, la grâce et la classe à l’état pur. La classe parce qu'elle s’entraîne seulement 3 fois par semaine (travail oblige), 
Comme par enchantement, un ange était au bord de la route, Serge Cottereau en personne encourageait les 100 Bornard. 
De blanc vêtu, l’homme 4 fois vainqueur et créateur de l’épreuve était la devant nous, tel un mirage.

Après 11H24 minutes d’effort absolu, Adeline franchissait la ligne d’arrivée et se classait 155ème au général (18ème féminine).

Je t'aime Adeline LLAMAS.

16/09/18 - Béatrice à la 35 éme édition des Foulées Pélissannaises

 

Béatrice PAURIOL continue sa préparation pour le Marathon Nice-Cannes qui aura lieu le 4 Novembre prochain.

Son programme est essentiellement basé sur le développement de l'endurance (3 séances par semaine) et de la VO2 max (1 fois par semaine).

 

Pour tester sa forme elle s'est aligné en ce beau dimanche sur le 10 Km aux foulées de PELISANNE, le parcours était assez difficile.

 

Au final super Béatrice passe sous la barre des 1H00 (59'28'') et se classe au milieu du peloton.

 

Bravo pour tes efforts et ta volonté Coach Christophe est fier de toi !

 

08/09/18 - Monsieur Pierre ABRAM un homme d'Aix S'Elance.

Nom de l’épreuve: Course de l’Aix S’élance

Organisation: Le Lycée Militaire d'Aix-en-Provence

Ancienneté: 17ème édition

Date: Le samedi 8 septembre 2018

Distance: 10km

Parcours: Alternant routes et chemins vallonnés 

 

Deux ans après sa participation aux 10 Km de l'Aix S'Elance, Pierre Abram (73 ans) améliore son temps de 3'18'' et termine l'épreuve en 1H30'10''. 

Depuis maintenant 3 mois que j'ai l'honneur de coacher ce juge en retraite, Pierre court régulièrement 3 fois par semaine. Il a énormément progressé grâce à l'endurance de base mais aussi au travail que nous réalisons sur piste une fois par semaine.

Bravo Pierre, votre enthousiasme, votre volonté et votre gentillesse font de vous un exemple pour notre jeunesse !

 

08/09/18 - Karine pulvérise son temps sur Demi-triathlon

Distances : 1,9 Km Natation - 90 Km Vélo - 21,1 Course à pieds  / Demi-Esprit Montréal

 

Temps total 5h48

Natation 43 minutes

Vélo 3h04

Course 1h54


Pendant cette préparation de mon 2e demi-triathlon à vie, je planifiais retrancher 1 heure de ma première expérience (qui avait donné un temps total de 7h25).

Mais plus le temps approchait, en me penchant sur chacune des disciplines, je me suis dit que le 6h00 était possible ! J'ai poussé la machine dans les dernières semaines et bien respecté les plans d'entrainement que Christophe me transmettait.

Je suis arrivée la veille de la course confiante, beaucoup moins stressée que tous mes autres triathlons, concentrée et déterminée à performer !

Résultats : mes meilleurs temps à vie dans les 3 sports et un objectif réussi fièrement. Une 4e place dans ma catégorie, à une seconde de la 3e. Des records personnels. Du plaisir et un sentiment d'invincibilité.

L'entrainement en endurance que Christophe préconise a payé !!

Merci coach !

02/08/18 - Béatrice au Trail de Corbières

Deux ans après ma première participation et après un long moment d'arrêt de sport, me voilà, le 21 juillet 2018,  à nouveau au départ de ce super trail nocturne de Corbières, près de Manosque.

Au programme 15 km de nuit dans la colline avec 450m de D+
21h30 sur la ligne de départ, contente d'être là mais pas rassurée de l'effort que je vais devoir fournir.

Rien n'a changé, l’organisation est toujours aussi sympa et le parcours est agréable. 
Un détail cependant est différent, j'ai contacté Christophe LLAMAS il y a 3 mois pour un coaching perte de poids et reprise du sport.

La première montée jusqu'au cabanon est raide et pour ne pas perdre toute mon énergie (et ma motivation), sur les précieux conseils de Christophe, j’alterne la course et la marche.

Puis le plateau entre le cabanon et la chapelle est plat et me permet de trouver mon rythme de course. La nuit tombe, et les participants allument les frontales. 
J'attaque la seconde montée en single avec la vue de toutes les lampes frontales dans la colline, c'est très beau. Je profite du paysage et j'en oubli presque l'effort.

Je suis enfin pleinement dans la course, la température commence à baisser, et je double des participants surement partis trop vite :-)

Premier ravitaillement bienvenu pour se rafraichir !

Je poursuis la course et j'apprécie chaque instant ... jusqu'à la dernière montée, un peu cassante. Un dernier effort, l'entrée du village de Corbières, le sourire d'Alexandre et la ligne d'arrivée !
J'ai une petite émotion et une grande pensée pour Christophe quand je vois mon temps de course

Au final j'ai couru les 15km en 1H54min. Et je suis fière de moi. J'ai mis le même temps qu'il y a deux ans... mais cette année il y avait deux km en plus avec le même dénivelé.
Grâce à Christophe, à ses plans d'entrainement, à son écoute et à sa gentillesse et en seulement 3 mois, j'ai fais de gros progrès. 

La participation a une course c'est la découverte de nouveaux endroits et de l’émulation créée par les nombreux participants mais c'est aussi la possibilité de se donner à fond dans un effort et de constater les progrès issus de l'entrainement hebdomadaire.

Une confiance mutuelle qui me donne envie de progresser et me surpasser.
Inscription sur le Triathlon de Narbonne fin septembre validée !

Petit à petit, à mon rythme, je retrouve confiance en mes capacités et je redécouvre le plaisir de faire du sport.

 

Merci Christophe pour ton suivi et la confiance que tu nous portes

30/07/18 - Mon premier Triathlon

J’ai fait un triathlon.

Il y a à peine un an si l'on m’avait dit que je deviendrai triathlète en herbe je ne l’aurais pas cru. J’étais satisfaite de faire mes petits 10 km. D’ailleurs, quand je les finissais, ravie mais toute rouge et bien fatiguée, je disais toujours  «10 km c’est bien. Je ne ferai pas plus, ça me va bien». C’était moi l’année dernière, fière de courir cette distance sous les 48 min et toujours frustrée de ne pas atteindre mon objectif de 45 min.

 

J’ai adoré.

Ensuite j’ai rencontré Christophe LLAMAS, un peu par hasard. En 1 an tout a changé. Je suis devenue encore plus passionnée de sport. J’ai envie d’aller plus loin. Je m’entraine 4 à 5 fois par semaine et toujours pour le plaisir. Je ne me force jamais et je ne suis pas une «tête brûlée», je sais récupérer et écouter mon corps. Moi qui ne voulais pas dépasser les 10 km de distance, j’ai fait mon premier marathon en Novembre 2017 dans un temps de 4H07' (6 mois après ma rencontre avec Christophe). C’est une chance inouïe que d’avoir rencontré ce coach sportif, puis cet ami. Il maîtrise son sujet et bénéficie de sa propre expérience. Ses méthodes sont garanties 100% réussite, à condition de lui faire confiance.

 

J’en referai et plus d’un.

Après mon marathon, pendant ma phase de récupération, j’ai replongé. J’avais laissé tomber la natation après 10 ans de pratique en club. J’y suis retourné et c’était reparti. Ne manquait que le vélo. Idéal pour travailler l’endurance et en plus en salle, parfait quand il fait froid dehors.

J’ai donc passé mon hiver à alterner natation, vélo et course à pieds, que j’ai repris tranquillement avec le printemps. Christophe m'a monté un vélo parfaitement adapté à ma taille et m'a expliqué la technique et le jargon cycliste. J’étais ultra motivée grâce aux plans d’entraînement qu'il me donnait chaque semaine. Mon objectif final était le triathlon de Marseille

Je l’ai fini en un peu plus de 3h. C’était génial ! L’ambiance, le sport, les gens, la satisfaction personnelle… Me voilà lancée pour une longue série. Sans Christophe LLAMAS jamais je n’aurai eu, ne serait-ce que l’idée, de faire du triathlon.

Merci Christophe.

 

Maïlys BENICOURT.

15/04/18 - 10 et 20 Km AIX en FOULEES

Voici les résultats des clientes et Team FITNAIX

 

10 KM

Christine ROUILLAUX  1H02'08''

 

20 KM

Adeline LLAMAS (Photo)  1H44'21''     2ème Master 1

Claude CARDONA  2H06'18''

 

18/03/18 - Team Fitnaix à Run in Marseille

 

En ce Dimanche 18 Mars 2018, La Team Fitnaix a pris part à la 5ème édition de la Run in Marseille.

 

Voici les résultats :

 

10 Km

Xavier BLANC : 48’07’’

 

21,1 Km

Adeline LLAMAS : 1H47’20’’

Claude CARDONA : 2H08’36’’

Luce BICHET CANTENOT 2H17' 04''

13/03/18 - Coaching spécifique escalade

 

J’ai la chance et l’honneur de préparer Philippe LAURENT en escalade.

 

La réalisation d’un programme spécifique pour ce sport est assez complexe, il faut détenir un minimum de résitance musculaire, d'endurance, de souplesse, de sang froid, d'équilibre et posséder une bonne coordination. C'est vraiment un sport complet.

 

Le but premier est que Philippe progresse en endurance et résistance, pour cela il travaille en salle de blocs sur des temps de soutien d’au moins 30 minutes, cela permet de maintenir ses muscles contractés le plus longtemps possible.

 

05/11/17 - La Team FITNAIX au Marathon Nice-Cannes

En ce 5 novembre 2017 sous une météo incertaine, 5 membres de la Team FITNAIX ont pris le départ de la 10ème édition Marathon Nice-Cannes.

42,195 km d'abnégation, de douleur sur la fin mais surtout de joie à l'arrivée.

Merci au soutien de Xavier et Mathéo, les supers accompagnateurs.

 

Adeline LLAMAS  4H04' 25''

 

Maïlys BENICOURT 4H07' 39''

(Pour son premier Marathon, et une semaine après Marseille Cassis !)

 

Steve MINOT 4H13' 47' 

(Pour son premier Marathon, et une semaine après Marseille Cassis !)

 

Claude CARDONA 4H51' 41''

(Pour son premier Marathon, à 52 ans)

 

Luce BICHET 5H04' 48''

(Pour ses 60 ans)

 

Le Coach Christophe est très fier, Bravo !

 

02/11/17 - Le Défi d'Onatera

 

Il y a 4 mois, la société ONATERA me contactait afin de préparer le Marseille-Cassis 2017. Coacher en même temps 7 coureu(se)s de niveau différent n’est pas chose facile, en effet certain n’avait jamais couru une compétition de leur vie. Alors 20 Km avec un tel dénivelé !!!

Très assidue et à l’écoute, la « Team ONATERA » a relevé de belle façon le défi qu’elle s’était lancé. En ce 29 octobre 2017 après 16 semaines d’entrainement intense, les résultats étaient au rendez-vous. Un grand bravo aux dirigeants et aux salariés de cette société Aixoise !

 

Les performances : Davy 1H44'11''   Steve 1H44'28''   Maïlys 1H49'41''                        Jérémy 2H00'17''   Suzanne 2H10'13''   Sonia 2H14'43''   

 

Vous pouvez vous rendre à la boutique Onatera au 48 Avenue Armand Lunel 13100 Aix-en-Provence (Aux allées Provençales) ou sur www.onatera.com

07/08/17 - Un client FITNAIX sur le toit de l'Europe

Bravo à Jérémy Brayda-Brun qui après deux mois d’entrainement avec FITNAIX gravit le sommet du Mont Blanc (4810m).

Avec une préparation physique générale comportant du renforcement musculaire, beaucoup d’endurance et surtout un gros mental Jérémy réussit cet exploit sans difficultés majeures.

Toutes mes félicitations !

09/07/17 - Karine s'offre un Half Ironman un an après ses débuts en Triathlon.

Un an seulement jour pour jour après ses débuts en Triathlon, Karine CHAREST franchit la ligne du Mythique Ironman 70.3 de Muskoka (CANADA).

Il lui aura fallu 7H25' 04'' pour enchainer les 1,9 km de natation, 94 km vélo et 21 km course à pieds.

Bravo Karine je suis très fier de toi !

Résultats complets : Sportstats

10/06/17 - Un triathlon de plus pour Karine.

 

Onze mois jour pour jour après sa première expérience dans le domaine du triple effort,  la Québécoise Karine CHAREST boucle le triathlon distance olympique de Québec en 3H01’55 ‘’.

Cette épreuve lui sert de réglage, un mois avant son premier Ironman 70.3, objectif de sa saison.

Karine travaille beaucoup et ne s'entraîne que 3 à 4 fois par semaine, elle obtient nèanmoins de beaux résultats.

Rendez-vous le 9 juillet à Muskoka (Ontario, CANADA).

 

04/06/17 - Dans la famille ROUVIER je voudrais le père et la fille.

C’est fin 2016 qu’Emilie ROUVIER m’a contacté afin d’offrir des séances de coaching à son père pour les fêtes de Noël.

Début 2017 j’ai fait la connaissance de Dominique ROUVIER, qui pour ses 60 ans avait le désir de réaliser un objectif précis en course à pieds. Dominique a un très bon niveau mais s'entraîne à l’instinct sans méthode précise. Nous avons donc débuté un travail spécifique, et afin de juger de son état de forme il a participé le 4 juin dernier au Semi-Marathon de Saint-Paul les ROMANS. Il boucle les 21,1 Km du parcours dans un bel état de fraîcheur en 1H53’, de bon augure pour la suite.

Emilie en a profité pour s’inscrire le même jour au 10 km, son problème est qu’elle n’arrivait pas à passer sous la barre des 1H00 (avec des temps de 1H05’ sur 10 Km).

En suivant une tactique de course bien précise elle réalise enfin un temps de 58’57’’ !

Bravo Emilie et Dominique ! 

07/05/17 - Karine CHAREST au Demi Marathon Oasis de Lévis (Québec - CANADA).

Pour son 2ème Demi Marathon, Karine réalise 2H00' 48'' avec cette année seulement 2 entrainements course à pieds par semaine.

Elle améliore son meilleur temps de 8 minutes.

Bravo Karine !

07/05/17 - Claude CARDONA et Adeline LLAMAS au Semi-Marathon nature de VITROLLES.

Le Semi-Marathon de VITROLLES est une course nature avec un parcours très exigeant, cette année le vent était violent.

Bravo à Claude CARDONA qui termine au pieds du podium dans sa catégorie et réalise une belle performance dans ces conditions. Claude égale son temps sur un Semi-Marathon plat (2H10'), de bon augure pour la suite.

Adeline LLAMAS termine 4ème au général et 2ème dans sa catégorie en 1H56'.

Bravo à toutes les deux !

02/04/17 - Christian SORBA au Marathon de Rome

 

Il y a quelques mois, Christian SORBA s'est lancé le défi de réaliser son premier marathon et c'est à Rome qu'il a décidé de passer le pas.

Sans aucune expérience notable en course à pieds et après 6 mois de préparation assidue en raison de 3 séances par semaine, Christian réalise un temps de 4H02' et ce malgré des crampes au 35ème kilomètres dues à une pluie incessante.

 

Félicitations pour cette belle performance !

Merci à Cécile REVOL qui m'autorise à publier ses photos, elles ont été prises à 11 mois d'intervalle. 

Ma méthode de contrôle du poids est lente, ce n'est pas un "régime yo-yo", dans le cas de Cécile nous avons une perte de 23 Kg, cela fait une moyenne de 2 Kg par mois. Le but est que la personne ne souffre pas et que le corps ne soit pas en carence. 

Les photos ci-dessous dates de d'Août 2015.

Les photos ci-dessous dates de moins d'un an après le début du coaching (Juillet 2016). Outre l'aspect esthétique, il faut noter que l'état de santé s'améliore avec un arrêt total ou une diminution de certains médicaments, des valeurs normales lors de tests sanguins, et une disparition de l'hypertension artérielle.

Dans le cas de Cécile qui n'avait jamais couru de sa vie, elle à réalisé son premier 10 km course à pieds en 1H05 en Avril 2016. 

Perte poids Jordan LLAMAS

"Grâce à Christophe je suis passé en l'espace de deux mois d'un poids supérieur à 95
kilos pour aujourd'hui à moins de 85 Kilos."

13/11/16 - Marathon de Salon-de-Provence

Un grand bravo à Adeline LLAMAS qui termine cette première édition du Marathon de Salon-de-Provence en 4H09 minutes.

Bravo à Pauline : 1ère de son premier Marathon !

Bravo à Pauline GORY qui pour son premier Marathon au Parc Borély à MARSEILLE termine première féminine (05/11/16).

Le Fitness Model P.M. BARRY dans la Team Fitnaix

Je suis très heureux et fier d'être le coach et agent sportif du Fitness Model Pierre-Marie BARRY. Une tête bien faite, une plastique exceptionnelle et naturelle. Son corps est bien proportionné et présente une parfaite symétrie...à suivre bientôt dans les magazines !

Catherine TONDA aux 20 Km de Paris

Très beau chrono pour Catherine TONDA qui réalise 2H02 aux 20 kilomètres de PARIS le 09 octobre 2016.

 La Team fitnaix en force au Semi-marathon de Lyon

Nous étions 4 représentants de la Team fitnaix.com le 2 octobre 2016 au Semi-marathon de Lyon.

Pour ses premiers pas sur cette distance, Cécile REVOL  réalise un formidable 2H14 aprés seulement 1 an de course à pieds !

Notre pompier de service Christophe MILLOT, lui aussi débutant, boucle la distance dans un temps très prometeur de 2H11.

Adeline quand à elle réalise 1H50 dans cette épreuve de préparation au Marathon de Salon qui aura lieu le 13 Novembre 2016.

Retrouvez moi à la Foire Internationale de MARSEILLE "La Sportive !" du 23 Septembre au 3 Octobre 2016.

Je serai avec Grégory MOSTACCI Coach Sportif à Marseille pour vous faire découvrir des techniques simples de remise en forme. Mon équipe USANA vous présentera notre gamme de compléments alimentaires.

Rendez vous donc au Parc CHANOT, HALL 1, stand Forme, Santé et Bien-être. http://foiredemarseille.com/

Le 9 juillet 2016, Karine CHAREST à participé à son premier triathlon à Gatineau (Quebec, CANADA) dans des conditions difficiles.  

Grace à une méthode d'entrainement à distance, Karine à apris à nager le crawl durant l'hiver.

Avec 8 mois de préparation à raison de 5 à 7 heures d'entrainement par semaine, elle est venue à bout de ce Triathlon Olympique en un peu plus de 3H00 dans un état de fraicheur remarquable. Bravo Karine !

 

 

Samedi 27 août 2016 

 

Encore un podium d'Adeline LLAMAS qui se classe 3ème à L'EnDuranne cet année. Avec une grosse chaleur pendant la course et un circuit très selectif, elle parcours les 11,4 Km en 1H09.

14/11/2014

Un grand bravo au Docteur Luce BICHET qui pour ses 57 ans et après seulement 8 semaines de préparation est venue à bout de son premier Marathon à New-York en 5 heures et 17 minutes.

Je suis très heureux d'avoir contibué à sa réussite.


 

Fitnaix 

Christophe LLAMAS

06 11 77 27 30

fitnaix@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Fitnaix : Christophe LLAMAS, spécialiste perte de poids, course à pieds, triathlon à Aix-en-Provence.